Archive | Syndrôme défilé Thoraco-brachial RSS feed for this section

Le jour sans fin

19 Juil

Quelle classe! Ce matin, oreilles bouchées par de magnifiques boules Quiès, j’ai ouvert les yeux et me suis retrouvée face à une équipe de 6 médecins, assistants, stagiaires et infirmières! Ils venaient vérifier où en était l’écoulement de mon drain et checker si ma cicatrice avait la forme … le nouvelle est alors tombée: on me retire ce satané drain et je peux sortir aujourd’hui!

Ils repartent, je veux redormir mais pas moyen car le défilé commence dans la chambre et, de toute manière, Raph n’est plus fatigué.

Au bout d’une heure, l’horreur … l’infirmière vient pour me retirer le serpent qui encombre mon cou (apparemment ça fait mal). Elle découvre ma cicatrice, sous les shots photo de Raph, et en vient à me retirer le drain: on ne sent rien, je vous rassure!

Je pourrais vous exposer ici les chefs d’oeuvre photographiques de mon cher et tendre mais … c’est dégueulasse. Vous aurez donc juste droit au plus soft, qui est d’ailleurs ma photo du jour.

Retrait pansement et drain

Retrait des pansements et du drain

A partir de maintenant, je ne vous ennuierai plus avec mon opération (au moins ceux qui ont les mêmes symptômes ne devront peut-être pas chercher durant 3 ans, comme moi). Je retourne vivre chez ma mère, à la campagne durant une semaine qui j’en suis sûre, sera aux petits soins et Raph, de son côté, s’en va … CHERCHER NOS VISAS A L’AMBASSADE DE PARIS! Ca méritait bien quelques majuscules …

Belle journée à tous et n’oubliez pas le dicton du jour « À la Saint-Arsène, mets au sec tes graines »

Petit rappel pour ceux qui pensent souffrir du même problème que moi, le Syndrôme du Défilé Thoraco-brachial, prenez contact avec le Dr Verhelst, qui exerce à St Luc. Il est extra! Le personnel infirmier du 61 à St Luc est également extraordinaire 🙂

Publicités

Saine, sauve et la patate!

17 Juil

Personne ne pensait me voir revenir de la salle d’op’ dans un tel état … j’étais plutôt en forme, tout était encore endormi.

Le chirurgien est passé dans la chambre et a dit que tout s’était bien passé, ils ont coupé au dessus de la clavicule, au niveau du cou, un morceau de ma première côte qui bloquait l’artère, la veine et un paquet de nerfs. Le plus fou, c’est que je ressens déjà une nette amélioration : je commence à ravoir les mêmes sensation dans le bras droit que dans le bras gauche.

J’ai un drain qui me permet d’évacuer tout le sang, mais ce n’est pas douloureux du tout. Ils ont d’excellents médicaments (autrement j’aurais très très mal aux côtes). Mes capacités respiratoires se sont légèrement amoindries, mais c’est normal et l’on va corriger cela avec la kiné.

Aujourd’hui, j’ai refait mes premiers pas (ras-le-bol de rester couchée et de faire pipi sur la panne) et ils m’ont retiré le baxter. A priori, je reste jusqu’à mardi …

En tout cas, le personnel du 61 à ST Luc est FANTASTIQUE — > hyper gentil, doux, accueillant … J’avais de grandes craintes mais tout va pour le mieux (je peux même vous écrire un billet sans aucune douleur!).

D’autre part, je ne pourrais être plus entourée par mon homme, ma famille et mes amis … et ça, c’est hyper important. Raph a redécoré ma chambre avec des posters de Robbie Williams et de cotillons, ma maman m’a apporté un beau bouquet de fleur et, demain, on boit le Champagne!

Raph et Milou, la veille de l'opération, à l'hôpital

Raph et Milou, la veille de l'opération, à l'hôpital

Retour de la salle d'op avec ma maman

Mon bout de côte

Ma blessure

Une semaine …

6 Juil

Le temps file et ne se retourne pas (…) :: il nous reste une semaine de boulot!!! On termine tous les 2 mercredi prochain et ça, c’est cool.

Ce qui est moins cool, par contre, c’est que le lendemain je rentre à l’hôpital. Je vais enfin me faire opérer pour un Syndrôme du Défilé thoraco-cervico-brachial … J’ai cherché durant près de 4 ans ce que j’avais, en faisant, à chaque fois, confiance aux dizaines de kinés, ostéo, médecins, sophrologues, kinésiologues et chirurgiens que j’ai vus –> chacun avait évidemment LA solution (qui s’avérait ineficace au bout de 5 séances).

Les symptômes? Mon bras droit a une drôle de couleur (toujours plus rouge et plus gonflé que l’autre) et je n’ai pas du tout les mêmes sensations que dans l’autre bras. À cela s’ajoute de délicieuses douleurs dorsales!

L’opération consiste donc à me retirer ma première côte afin de libérer l’artère, la veine et le paquet de nerfs.

Explication en images :: www.maitrise-orthop.com/viewPage.do?id=1061

Vous imaginez donc que mes mois de juillet et d’août ne seront pas des plus agréables MAIS CE N’EST PAS GRAVE car un super méga top projet nous attend en septembre 🙂

By the way, on a trouvé une colocation! La logeuse, Michèle, est super sympa et nous a déjà appelé pour faire plus ample connaissance!

Différence droite / gauche ::